Articles LCF I frankenstein copie

Published on février 4th, 2014 | by Jude

2

La critique facile #1

Bonjour, aujourd’hui un article d’un concept d’émission qu’on voulait sortir en vidéo avec Miss Pepper Cat mais avec les nouvelles dispositions de Youtube ça sera plus facile de le faire à l’écrit sans se faire censuré à cause de bot. La critique facile (c’est le nom de la rubrique) est une analyse vulgarisée de films que je viens de voir récemment. Ce n’est pas nouveau mais je voulais m’essayer à cet exercice qu’est la critique de film. Donc nouveau ou ancien film tout y passe du moment qu’il y a matière à écrire. ATTENTION, cette rubrique et totalement subjective et ne relève que de mon ressenti sur le moment, un film peut être un chef-oeuvre et passer à la casserole quand même, par exemple je viens de revoir les Star Wars et n’en déplaise aux Fanboys il y aurait pas mal à dire sur ces films, mais passons, aujourd’hui je vais parler de I, Frankenstein.

Cette critique contient de nombreux spoils mais c’est vraiment pour vous faire comprendre qu’il ne faut pas aller voir ce film. Si vous voulez encore le voir après avoir lu cet article, bon courage :)

Synopsis

Adam, la créature de Frankenstein, a survécu jusqu’à aujourd’hui, grâce à une anomalie génétique survenue lors de sa création. Son chemin l’a mené jusqu’à une métropole gothique et crépusculaire, où il se retrouve pris par une guerre séculaire sans merci entre deux clans d’immortels. Adam va être obligé de prendre parti et de s’engager dans un combat aux proportions épiques. (merci Premiere pour ce super résumé)

Alors I, Frankenstein pour une rapide mise en bouche (rien de sexuel) est un film réalisé et co-écrit par Stuart Beattie sortie le 29 janvier en France. C’est le premier film du réalisateur qui était à la base scénariste de nombreux films à succès comme Pirate des Caraïbes, Collatéral ou encore 30 jours de nuit. Mais qui dit bon scénariste ne dit pas forcément bon réalisateur et c’est là où déjà tu peux te dire t’as fait une connerie quand ta acheté ta place 9,60€ parce que tu voulais sortir avec tes potes et qu’il n’y avait que ça à cet horaire, mais comme tu ne t’étais pas renseigné sur film et encore moins sur le mec qui l’a fait, tu peux te dire que ça peut te divertir 2h. Et là deuxième erreur, déjà parce que le film ne dure que 1H30 et de plus qu’il n’y a rien à en tirer. Sérieusement, au-delà du fait qu’il est mauvais le film à couté 68 millions de dollars, SOIXANTE HUIT PUTAIN DE MILLIONS DE DOLLARS, pour 1h30 de film, les mecs je sais pas ce qui vous à couté ce prix, parce qu’entre les effets spéciaux copié collé de flamme et les gargouilles 3D modélisées avec le cul, les graphistes ce sont foutus de votre gueule. A mon avis, je pense que le réa avait besoin de thune est à fait un film qui à couté 2 millions max et s’est barré avec le reste du magot. Et qu’on me sorte pas l’excuse du film en 3D vision (oui je l’ai vu avec deux paires de lunettes, pour deux fois plus de plaisir) parce qu’elle est mal foutu et que monsieur Beattie n’en a pas pris en compte lorsque qu’il a tourné le film. C’est-à-dire que le seul truc qui se détache toujours du décors c’est les personnages et les flammes. Champion. Bon après on peut toujours parler des stéréotypes des persos, des héros qui se sacrifient sans que t’en ai rien à foutre, du conflit gargouilles / démons qui se finit en 3 coups de couteaux (spoil) et du non charisme des acteurs. Heureusement qu’il n’y a pas eu un triangle amoureux sinon aurait eu la palme du film de démons gargouilles avec le plus de cliché au monde (et oui je viens d’inventer ce prix, j’en ai rien à foutre c’est ma critique). Pour ma part je me suis endormi 4 fois durant ce film et que j’ai quand même réussi à suivre le film, ce qui me rends triste car l’histoire à la base est tirée de la BD du même nom écrite par Kevin Grevioux. Personnellement je n’ai pas lu la BD mais ça vaudrait le coup d’œil, car comme disent nos amis les hipsters, le livre est toujours mieux que le film, ce qui n’est pas totalement faux je vous l’accorde. Si je devais conclure sur ce film qui ne mérite pas plus de ligne que celle que j’ai déjà écrite c’est que je pense que tu perdras mieux ton temps en regardant une page blanche pendant 2h que de regarder ce film, ça pourra te faire réfléchir aux problèmes dans la vie, ton existence sur terre ou même ce que tu vas manger le soir, et ça c’est cool. Pour ma part je vais aller nourrir des dauphins dans l’océan pacifique pour essayer d’oublier ce film qu’est I, Frankenstein.

Cette première critique facile est dès à présent terminée, si vous avez aimé cet article  faite le moi savoir en commentaire (pour mon égo) ou en partageant cet article et si vous avez des critiques sur cette critique, faite le moi savoir aussi (pour m’améliorer).

Tags: , , , ,


About the Author

Infographiste / Motion Designer freelance, Co-créateur du site Monkeyhead. J'aime autant découvrir de nouvelles choses que de les partager, voilà pourquoi Monkeyhead est né. Dès fois je fais de l'humour qui fait rire mes ancêtres.



2 Responses to La critique facile #1

  1. Bonjour Jude, j’ai bien aimé ta critique facile sur ce film, il y avait une part de vérité, de l’humour, de l’ironie… Bref j’aime bien ton style. Je réside sur Marseille, et je suis tombée sur ton site par hasard, je trouve qu’il (ton site) est très réussi et je t’encourage a continuer afin que je puisse suivre les news! Si j’avais tu descends sur Marseille n’hésite pas a le contacter par mail! Bisous a bientôt… J’espère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


quatre + sept =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Back to Top ↑